Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Section CFTCgc

Catherine est auxiliaire de puériculture

Catherine est auxiliaire de puériculture. Elle a l’agrément pour garder trois enfants. Être nourrice agréée, c’est être suivie par une puéricultrice de secteur : l’agrément d’assistante maternelle est renouvelée tous les cinq ans.

Le métier d’assistante maternelle est un travail très précaire. À n’importe quel moment, le parent peut retirer l’enfant parce qu’il a eu une place en crèche ou parce qu’il y a un déménagement.

Catherine a fait le choix de devenir adhérente à la CFTC pour être mieux informée de ses droits et pour informer les parents de leur droit : être au plus près et au plus juste des informations pour elle comme pour eux.

Richard, marin pêcheur

Richard a débuté sa carrière il y a 8 ans comme simple matelot​. Après avoir suivi une formation, il est devenu​ mécanicien. son métier est très polyvalent​ et s​​on besoin de formation​ ​est constant pour s'adapter aux technologies​ qui évoluent rapidement​.

​​Pour lui, l​a Pêche est une grande Famille, à travers la CFTC, il retrouve​ ​ses valeurs.​ ​

Vincent, ingénieur informatique

Vincent travaille dans le secteur du bâtiment et de l’immobilier. Son métier consiste à numériser des bâtiments, gérer des bases de données de plus en plus volumineuses et implémenter de nouvelles technologies comme la programmation informatique ou la réalité virtuelle et augmentée.

Il est convaincu que, comme le téléphone devenu désormais smartphone, les modèles numériques de bâtiments ne serviront plus exclusivement à mieux construire, mais deviendront avant tout des vecteurs de performance environnementale et économique. Un moyen de recentrer notre attention sur l’habitant, son confort et son bien-être.

La CFTC anticipe ces bouleversements numériques et œuvre pour que les nouvelles technologies aident à améliorer les conditions de travail des salariés des petites comme des grandes entreprises.

John est garagiste-formateur.

John est garagiste-formateur. Il vous accueille dans sa petite entreprise.

Pour John, « l’apprentissage est très important, cela donne les bases de travail pour progresser librement par la suite. » Dylan qui est en phase d’apprentissage et qui évolue très rapidement au sein de l’entreprise, considère que « pour ceux qui n’aiment pas l’école, l'apprentissage est particulièrement intéressant, car on touche un salaire et ça permet vraiment d’apprendre le métier. »

L'Apprentissage est un contrat tripartite avec l’école d’un côté, l’apprenti de l’autre et John en tant que maître d’apprentissage.

Amélie travaille à la transformation de produits laitier

Amélie travaille à la transformation de produits laitiers au sein d'une exploitation à Bissezeele, petit village du nord de la France. Elle est l'unique salariée de cette exploitation de 65 vaches laitières. Près de la moitié du lait récolté y est transformé en crème, beurre, fromages ou yaourts. L’occasion pour Amélie de créer de nouveaux produits, comme les faisselles ou les fromages frais. Son métier exige donc innovation et rigueur au niveau de l'hygiène. Il convient en effet d’adopter certains gestes afin d'éviter toute contamination des produits.

À la suite d’une réunion organisée pour les salariés agricoles, Amélie découvre la CFTC et s’en rapproche. Pour elle, être sympathisante ne signifie pas « être contre » son employeur. Au contraire, c'est trouver ensemble des solutions afin de faire valoir ses droits sans créer de conflits au sein de l'exploitation.

Youssouf travaille depuis 2006 comme mécanicien aéronautique.

Youssouf travaille depuis 2006 comme mécanicien aéronautique chez un constructeur d’avions régionaux dont le siège social et la chaîne d’assemblage final sont à Toulouse. Son entreprise est leader mondial sur le marché des turbopropulseurs de 50 à 74 sièges.

Son métier consiste à monter des ensemble et sous-ensemble d’avions et de procéder à leur réglage ainsi qu’à leur mise au point de leur système. Youssouf a choisi ce métier par passion. Il aime le côté complexe de la technologie aéronautique. En outre, ce domaine lui offre la possibilité d’apprendre en permanence.

Youssouf est Délégué du Personnel. Il a adhéré à la CFTC par sympathie à l’équipe présente sur le terrain, mais aussi parce que ce syndicat favorise la diversité.

La question de la Formation professionnelle tout au long de sa vie est un point important pour Youssouf. Les technologies en matière aéronautique ne cessent d’évoluer. Pour Youssouf, il est nécessaire de suivre des formations internes dans le cadre du plan de formation annuel.

Jonathan travaille depuis 9 ans en 3 x 8.

Jonathan travaille depuis 9 ans au sein d’une grande usine de pneus. L'une des problématiques rencontrées dans ce secteur est celle des 3 x 8. Travailler la nuit à des conséquences sur le sommeil mais pose également des difficultés pour concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Adhérent depuis 2010 et délégué du personnel depuis deux ans, il a choisi la CFTC pour ses valeurs, mais également pour la présence de leurs délégués sur le terrain. Son mandat lui permet de transmettre les préoccupations individuelles, mais également collectives à ses supérieurs hiérarchiques et de chercher les solutions pour améliorer les conditions de travail et de vie de ses collègues.

Peggy travaille depuis 17 ans dans un important groupe de la grande distribution. Elle s'informe en permanence des évolutions technologiques et sociétales de sa clientèle. Elle constate un changement de consommation notable : l’achat sur internet a en effet triplé tandis que la fréquentation dans les magasins a baissé. Malgré tout, Peggy est optimiste car les clients resteront toujours attachés au contact humain.
Déléguée syndicale CFTC depuis 2013, "proposer, négocier, échanger" sont des mots qui correspondent à Peggy...

Pascal travaille, depuis 17 ans, dans une entreprise spécialisée dans la collecte de déchets dans le Pas-de-Calais. Si son emploi lui plaît, il n’en reste pas moins que c’est un travail très physique. Il faut être un bon marcheur et ne pas avoir peur de la météo, ni des automobilistes. Le truc de Pascal ? Être adhérent à la CFTC bien sûr ! Élu au comité d’Entreprise, Pascal a choisi la CFTC car, pour lui, c’est un syndicat compétent, proche des salariés et à l’écoute…

Claude est mécanicien en viticulture

Claude est mécanicien en viticulture dans le Haut-Rhin. Il est passionné par son métier. Cela fait 15 ans qu’il est à la CFTC. Il a récemment négocié avec les partenaires sociaux un accord "frais de santé" pour couvrir les salariés agricoles en Alsace. Pour Claude, "faire voter CFTC est important car cela est nécessaire pour négocier et défendre les intérêts des salariés" …

Alexandra est sapeur-pompier

Alexandra est sapeur-pompier depuis 2004. C'est une profession convoitée : il y a beaucoup de demandes pour très peu d'élus. C'est aussi un métier atypique : combien de personnes peuvent se prévaloir, aujourd'hui, d'avoir un employeur qui leur permet de s'entretenir physiquement sur ses heures de travail, d'aider à mettre au monde des enfants dans l'urgence, d'apporter un semblant de chaleur à des personnes en difficulté. C’est bien sûr, une profession à risque. Elle a choisi la CFTC au moment des élections professionnelles. Aujourd’hui, elle siège à la fois dans les commissions CHSCT et commission technique paritaire.